Contenu

Le voyage itinérant

Découvrir le voyage itinérant

publié le 25 mars 2013 (modifié le 17 janvier 2014)

Le voyage itinérant est la forme la plus souple de la pratique du cyclotourisme. On part quand on veut, d’où on veut (ou presque), on s’arrête quand on veut et où on veut. Pas de moyenne imposée, pas de parcours établi, pas de lieu de pointage prédéfini. Le voyage peut s’effectuer en ligne droite, en circuit ou en étoile. le Voyage itinérant est valorisé par l’homologation de carte de route permettant aux participants de conserver un souvenir de leur voyage à bicyclette.
Synonyme de liberté, il se réalise seul, en groupe, en famille ou avec les jeunes d’une école de cyclotourisme, sur l’itinéraire de son choix.

Conditions de participation
Le Voyage itinérant est réservé aux licenciés de la FFCT. Il est accompli en France, en tout ou partie à l’étranger, dans les mêmes conditions.
Aucune inscription préalable n’est prévue, le participant étant uniquement tenu d’utiliser la carte de route que le siège fédéral tient à sa disposition.

Parcours
Le participant a entière liberté pour déterminer les jours et lieu de départ, la durée et la distance du voyage, ainsi que l’itinéraire.
Le voyage peut s’effectuer en ligne droite, en circuit ou en étoile. Dans ce dernier cas, le centre de l’étoile ne peut en aucun cas être le lieu de résidence du participant, ni s’en trouver à moins de 150 km.
Au cours du voyage, il n’est pas toléré plus d’une étape au lieu de résidence.
Aucune moyenne de route n’est imposée et la distance journalière parcourue n’est pas limitée ; toutefois, les parcours doivent s’accomplir uniquement de jour. Cette obligation interdit donc la réalisation d’un Voyage itinérant au cours d’un raid comportant des étapes nocturnes.
Pour l’homologation, un même voyage ne peut être fractionné en plusieurs voyages consécutifs de trois jours chacun.

3 formules à votre disposition :

  • Route : Les participants sont âgés d’au moins 10 ans. La distance totale parcourue ne peut être inférieure à 250 km et la durée du voyage ne peut être inférieure à trois jours ; il n’existe pas de durée maximum. Il est admis au cours du voyage, lorsque sa durée est de sept jours, une journée de repos qui ne pourra être ni le premier ni le septième jour.
  • VTT : Les participants sont âgés d’au moins 10 ans. La distance totale parcourue ne peut être inférieure à 100 km et la durée du voyage ne peut être inférieure à trois jours ; il n’existe pas de durée maximum. Le Voyage itinérant à VTT doit s’effectuer dans sa plus grande partie hors
    réseau routier. L’itinéraire devra être tracé sur fond de carte IGN. Il est admis au cours du voyage, lorsque sa durée est de sept jours, une journée de repos qui ne pourra être ni le premier ni le septième jour.
  • Famille et jeunes : Cette formule, sur la route ou les chemins, est proposée :
    • à un groupe familial comportant au moins un adulte et au moins un enfant de moins de 10 ans. Si l’adulte n’est pas titulaire de l’autorité parentale (père, mère ou tuteur légal) il doit disposer de l’autorisation parentale,
    • à un groupe d’enfants ayant moins de 10 ans, pour la majorité d’entre eux, ce groupe étant encadré par des cadres fédéraux. Dans ce cas, les cadres fédéraux doivent disposer de l’autorisation parentale pour chaque enfant.
      La distance totale parcourue ne peut être inférieure à 120 km sur la route, à 60 km sur les chemins et la durée du voyage ne peut être inférieure à trois jours ; il n’existe pas de durée maximum. Il est admis au cours du voyage, lorsque sa durée est de quatre jours, une journée de repos qui ne pourra être ni le premier ni le quatrième jour.

Lors de l’homologation de leur carte de route les participants devront indiquer juste au-dessus de la case « Homologation FFCT » la phrase : “VI familial” suivi de l’âge du participant.

Homologation
Pour recevoir l’homologation, la carte de route recevra au moins une fois par jour un visa consistant en un cachet humide comportant le nom de la localité et celui du département. En cas d’impossibilité réelle, une photo souvenir peut remplacer ce tampon. La date de passage sera indiquée sur cette carte.
Les cartes de route doivent être adressées, pour homologation, au délégué fédéral, dans le mois qui suit la fin du voyage. Pour faciliter la vérification de l’itinéraire et l’identification des contrôles, le participant doit schématiser, à l’endroit prévu à cet effet, son itinéraire.
Il indiquera les lieux des contrôles et des étapes et les distances kilométriques.
Les dispositions relatives à tous les brevets soumis à l’homologation de la Fédération sont applicables au présent brevet.
NB  : on ne peut réaliser un VI en étoile sur les parcours et pendant une SF ou toute autre concentration nationale.
Les participants à un séjour FFCT peuvent faire valider une carte de VI s’ils veulent être pris en compte pour le Challenge de France.

Les règles à observer :

  • En cas de parcours en étoile, le centre de l’étoile doit se trouver à plus de 150 km du lieu de résidence.
  • Les parcours doivent s’accomplir uniquement de jour.
  • On validera le passage par un cachet par jour et on indiquera une carte de l’itinéraire, des contrôles et des distances.
  • Les cartes de route sont à adresser dans le mois qui suit la fin du VI.

Le Voyage Itinérant est le brevet idéal pour le cyclo en vacances (brevet qu’il pourra coupler avec la découverte des sites BCN/BPF).